augmentation mammaire en Tunisie

Retirer les implants mammaires et corriger une ptôse mammaire ?

L’augmentation mammaire avec implant, est une intervention esthétique qui offre un décolleté plus joli et une taille de bonnet volumineuse, mais à un certain moment la poitrine de la patiente manifeste une ptôse mammaire.

La ptôse mammaire est le relâchement de la poitrine, suite à plusieurs années avec la prothèse mammaire. Une ptôse des seins est connue par une poitrine tombante et affaissée avec une distension de la peau, le niveau des seins est très bas.

La partie supérieure du sein semble être vide ce qui donne un effet inesthétique.

La pratique du sport n’est pas suffisante pour corriger le problème de la ptôse mammaire, deux techniques chirurgicales peuvent donc être pratiquées.

Premier temps chirurgical : retrait des implants mammaires

Suite au retrait des implants mammaires, le sein se retend au fur et à mesure, pour donner des résultats finals au bout de quelques mois.

Le retrait des implants mammaires permet de voir la réaction naturelle de la poitrine, mais il ne faut pas s’attendre à grande chose, parfois la patiente ne soit pas satisfaite des résultats et demande une intervention chirurgicale pour corriger la ptôse.

Le retrait des implants mammaires a des effets modestes mais ils pourraient être suffisants dans certains cas.

Le retrait des implants mammaires associé à la chirurgie de la ptôse dans le même temps opératoire

Le retrait des implants mammaire se fait dans la même intervention que la cure de la ptôse, le coût est moindre que deux interventions séparées.

Le résultat est garanti, la patiente n’a pas à supporter les corps étrangers dans les seins qui exigeaient un suivi continu, par contre la taille des seins est plus réduite qu’avant.

La chirurgie de la ptôse mammaire consiste à mettre l’aréole dans la bonne position, pour remodeler le sein.

Les cicatrices résultant de cette chirurgie réparatrice, dépendent du degré de la ptôse.

La peau excédentaire est retiré de nouveau, la cure de la ptôse se pratique sous anesthésie générale et sur une patiente assise afin d’obtenir des résultats optimales.

La durée de cette intervention est environ 2 heures.

Les douleurs postopératoires sont supportables et demandent des antalgiques simples, on peut noter l’apparition des ecchymoses et des œdèmes dans les jours qui suivent l’intervention de cure de la ptôse.

La patiente doit mettre un soutien de rétention pendant les 6 semaines postopératoires pour ne pas exercer une pression sur les cicatrices.

Il pourrait arriver une insensibilité aréolaire, qui disparaît dans un délai variable entre 6 et 18 mois, tout dépend du cas de chaque patiente.

En conclusion, on s’aperçoit que le retrait des prothèses mammaires n’est pas considéré en tant qu’un échec auprès des patientes.

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *