cicatrices

Quels sont les origines des mauvaises cicatrisations ?

Savoir les facteurs qui influencent la cicatrisation de la peau

Le but d’une intervention esthétique est l’amélioration de l’apparence physique. Mais parfois certaines interventions peuvent laisser des cicatrices plus ou mois importantes à cause de plusieurs facteurs. Si le travail du chirurgien est bien fait, les mauvaises cicatrisations n’ont qu’une seule origine, le patient. De ce fait, nous avons sélectionné pour vous les principaux facteurs d’influences sur la cicatrisation des interventions chirurgicales.

Le facteur héréditaire

La cicatrisation est étroitement liée à la génétique. Chez certaines personnes, elle peut être plus rapide et sans complication apparente. Pour cela, il ne faut jamais négliger les plaies en appliquant les soins nécessaires pour une meilleure cicatrisation.

Le facteur de l’âge

Avec l’âge, la cicatrisation devient de plus en plus discrète. Chez les jeunes les cicatrices sont plus susceptibles d’être rouges et très apparentes si elles ne sont pas entretenues. L’effet hormonal joue un rôle très important dans ce cas à cause des différentes interactions dans l’organisme.

Le stress

Le stress psychologique est l’un des facteurs majeurs responsables à l’altération de la santé humaine avec l’ensemble des perturbations qu’il provoque à l’intérieur de l’organisme.

Sous le stress, l’inflammation des cicatrices est d’une fréquence importante créant une cicatrisation hypertrophique de mauvaise apparence. Pour votre santé, il faut éviter les éléments de stress en cours de vos interventions esthétiques.

Le tabac

Pour la totalité des interventions esthétiques, les chirurgiens demandent à leurs patients d’arrêter de  fumer au moins un mois avant l’intervention et de l’éviter après. Car la nicotine agit sur les vaisseaux sanguins en provoquant la réduction de leurs diamètres, appelée vasoconstriction. Ce phénomène engendre une réduction du débit sanguin riche en oxygène et en éléments nutritionnels. Les cicatrices prennent, alors, beaucoup de temps pour cicatriser avec un risque accru d’infection.

L’exposition solaire

Il est largement connu que l’exposition solaire engendre plusieurs effets négatifs sur la peau. Ceci est lié aux rayons UV créant des altérations dans la production de collagènes et de mélanine. Une exposition précoce au soleil engendre l’inflammation des cicatrices et donne une pigmentation importante causée par l’hyperproduction de mélanine.

Il est très recommandé d’éviter l’exposition solaire et d’utiliser une crème à haute protection UV pour protéger vos cicatrices des altérations.