Peeling Tunisie

Le Peeling pour redonner jeunesse à votre peau

Le peeling du visage fait partie des techniques les plus demandées dans le domaine de la médecine esthétique dont le but est de donner peau neuve au visage. Qu’il soit superficiel ou de façon un peu plus profonde, c’est une question d’objectifs d’objectifs, de budget et des suites que l’on est prêt à supporter.

Les différentes sortes de peelings du visage

Un peeling esthétique consiste à appliquer des produits chimiques sur la peau pour une exfoliation ou élimination des cellules mortes et pour la régénération cellulaire.

Le peeling superficiel

Le peeling superficiel se limite à la couche superficielle de l’épiderme. Il est le plus souvent à base d’acide glycolique qui est un extrait de la canne à sucre. Un peeling à l’acide glycolique peut être effectué à l’heure du déjeuner : il laisse la peau rosie et il est possible de se maquiller immédiatement après le peeling. Il suffit de préparer la peau quelques semaines auparavant en appliquant, à la maison, une crème à l’acide glycolique qui va potentialiser l’action du peeling.

Sa principale action est de resserrer les pores de la peau et la débarrasser des cellules mortes pour donner un coup d’éclat immédiatement. Par contre le résultat est éphémère. Pour parvenir au bon résultat, il faut compter 4 à 5 séances consécutives à une ou deux semaines d’intervalle.

Sinon vous pouvez choisir le peeling superficiel à base d’acide salicylique mais ce dernier est destiné principalement au traitement de l’acné et des cicatrices légères ou bien le peeling dépigmentant composé d’acide kojique et indiqué pour les masques de grossesse.

Le peeling moyen

Un peeling moyen est composé d’acide trichloracétique (ou TCA) qui agit donc en profondeur et provoque une brûlure chimique de l’épiderme et du derme superficiel. Via cette agression de la peau, il va stimuler la régénération des cellules et la production de collagène.

Le peeling moyen permet aussi d’éliminer les tâches pigmentaires. En effet, il sera utilisé à des concentrations diverses, à savoir de 15 à 25% afin d’éliminer les taches pigmentaires et les cicatrices moyennes comme celles de l’acné sans compter qu’il atténue les rides modérées et assure le traitement des taches sur les mains ou le décolleté. Il s’adapte bien aux peaux foncées à condition de les préparer quinze jours avant le traitement avec des crèmes à l’acide glycolique.

L’application de l’acide trichloracétique donne une sensation de brûlure qui peut demander une anesthésie locale. De plus, ce type de peeling demande une éviction sociale pendant au moins une semaine puisque la peau va tour à tour brunir puis peler fortement, avec des croûtes. Pour un résultat optimal, deux à trois séances, espacées de quelques semaines, peuvent être proposées.

Le peeling profond

Les peelings profonds sont de moins en moins utilisés. D’autres traitements vont les remplacer comme le laser dont les suites ne sont pas contraignantes.  Un peeling profond, à base de phénol, demande une anesthésie locale et le port d’un masque cicatrisant pendant 8 jours. Son action s’étend jusqu’au derme qui se trouver ainsi stimulé. Il est donc indiqué pour les rides, les taches de pigmentation ou les cicatrices profondes, sans compter le relâchement cutané.

La production de collagène est relancée et la peau est retendue… comme rajeunie ! Un peeling qui est contre-indiqué aux peaux foncées.

Déroulement d’une séance de peeling

Lors de la séance de peeling, ce qui risque d’arriver à votre peau dépend en grande partie de son état et du genre de peeling utilisé par le médecin. Ces facteurs vont aussi déterminer le temps nécessaire pour que la peau sèche s’écaille, tout en sachant que ceci débutera généralement environ trois jours après le traitement. Quand la peau sera complètement guérie, vous vous retrouvez avec épiderme lisse et radieux et vous réalisez que ce qui vous terrifiait au début était en fait une simple intervention qui ne prend qu’une heure à peu près.

Le visage sera d’abord débarrassé de la saleté, pour une   application de la solution chimique à l’aide d’un pinceau, d’une éponge, d’une gaze, d’un coton ou d’un coton-tige. Quel que soit le type d’acide utilisé, il sera appliqué de façon à ce que les ingrédients actifs pénètrent dans les couches superficielles ou profondes de la peau. Ensuite, l’épiderme est traité pour qu’il commence à blanchir. Il sera perçu quelques picotements temporaires pendant un léger peeling chimique, car la solution exerce son effet sur la peau. La solution restera sur le visage pendant quelques minutes, parfois un peu plus longtemps. Mais contrairement à l’opinion populaire, ces pelures n’ont pas besoin de piquer. En fait, même les personnes ayant la peau sensible peuvent trouver un peeling chimique approprié. L’expérience varie d’une personne à l’autre et l’intensité du traitement dépend des produits chimiques utilisés.

Les complications d’un peeling visage

Les complications d’un peeling visage peuvent être immédiates ou retardées :

  • Les complications immédiates peuvent être : oculaires, irritation ou sensation de brûlures…
  • Les complications retardées quant à elles sont plus graves et nous pouvons citer : une cicatrisation anormale, des réactions indésirables à un agent chimique….

Les risques du peeling

Il y a lieu de savoir que tous les peelings chimiques comportent des risques. Un peeling chimique est une procédure sûre mais seulement lorsqu’il est pratiqué par un chirurgien plasticien qualifié et expérimenté, et notamment certifié par le conseil d’administration. Les infections ou les cicatrices sont des risques liés aux traitements de peeling. Pour les personnes ayant un type de peau spécifique, il est possible de développer un changement de couleur temporaire ou permanent de la peau, soit par éclaircissement ou en étant plus foncée. L’utilisation de médicaments hormonaux ou des décolorations brunâtres héréditaires sur le visage ou en réponse à la cicatrisation peuvent augmenter la possibilité de développer une pigmentation anormale après un peeling. En cas d’herpès passé, il y a un risque de réactivation.

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *