allaitement apres augmentation mammaire

L’allaitement est-il possible après une augmentation mammaire ?

Après avoir effectué une chirurgie esthétique d’augmentation mammaire par prothèses en gel de silicone, il est fréquent que la patiente s’interroge sur une éventuelle contre-indication à une grossesse ou un allaitement.

En effet, il est recommandé d’attendre quelques mois entre le passage sous le bistouri pour modifier le volume mammaire et la grossesse pour ne pas subir d’altération esthétique du résultat de l’opération. Le plus souvent, le praticien plasticien demande à sa patiente de favoriser la grossesse et d’envisager une augmentation mammaire dans un second temps.

Est-il possible d’allaiter son bébé après la pose d’une prothèse mammaire ?

Les praticiens plasticiens, s’accordent à ce que le port de prothèses mammaires n’empêche pas le bon déroulement d’une ultérieure grossesse ni de mettre en danger la santé du bébé en l’allaitant avec des implants en gel de silicone.

Plusieurs patientes ayant passé sous le bistouri, posent à leurs chirurgiens esthétiques un certain nombre de questions ayant trait à l’allaitement.

Le gel de silicone peut-il passer dans le lait ?

Les prothèses mammaires, sont posées à l’intérieur des seins en arrière de la glande mammaire ou derrière les muscles. De plus, les nouveaux implants contiennent du gel en silicone ultra résistants et qui se distinguent par sa durabilité et résistance ce qui élimine tout risque de fuite ou rupture.

Les recherches scientifiques, affirment qu’il n’existe aucune différence avec le lait d’une femme sans implants.

Cependant, la pose des prothèses par voie hémiaréolaire demeure plus délicate en comparaison avec les autres positions. Ainsi, le chirurgien esthétique doit conserver les canaux galactophores et leur arborisation terminale.

Lorsque l’opération de pose d’implants mammaires est associée à une correction de la ptôse  pour le traitement de la chute des seins, l’allaitement serait perturbé à cause du déplacement de l’aréole vers le haut et la section d’une petite zone de la glande mammaire, voire ôtée.

Il est vivement recommandé, que la patiente informe son praticien de sa volonté de programmer une future grossesse.

Quelle technique d’augmentation mammaire est préférable?

Le plus souvent, les chirurgiens esthétiques optent pour la voie aréolaire à l’aide de laquelle la pose des prothèses et le chirurgien serait en mesure de mieux maîtriser la confection de la loge ainsi que le contrôle de la coagulation des vaisseaux. De plus, l’implant est mieux protégé au niveau de la cicatrice.

L’allaitement, serait-il plus difficile à cause des prothèses mammaires?

Une étude scientifique menée en Argentine sur la comparaison des taux de réussite de l’allaitement après une naissance chez une femme ayant des implants en gel de silicone par rapport à d’autres femmes n’ayant pas subi une opération d’augmentation mammaire, à montré qu’il n’existe pas de différence significative alors que ces dernières semblent réussir l’allaitement à une fréquence plus élevée.

Est-il possible d’allaiter en cas de fuite de silicone dans l’organisme?

En réalité, l’usure de la prothèse et la fuite de silicone est extrêmement rare et ne nuit pas au bébé.

En conclusion, il est possible de dire qu’un allaitement ne peut être perturbé par une augmentation mammaire par prothèses en gel de silicone même malgré l’apparition de légers tiraillements qui peuvent apparaître sur le pourtour de l’aréole.

 

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *