Operation-des-seins-tubereux

Opération des seins tubéreux

L’une des malformations les plus gênantes est le problème des seins tubéreux chez les jeunes femmes dont les origines sont encore indéterminées. Les seins se développent sous forme de tube au lieu de la forme conique habituelle. Le traitement des malformations mammaires est possible aujourd’hui avec la chirurgie esthétique. En effet, les interventions correctives agissent sur deux aspects : La forme et le volume des seins.

Seins tubéreux : Caractéristiques

Un sein tubéreux se caractérise par :

  • Une forme cylindrique des seins. Le volume des seins est la plupart du temps hypotrophique mais peut être parfois normal voire hypertrophique.
  • Une anomalie de la base d’implantation des seins, qui semblerait réduite. L’expansion du sein s’effectue non pas vers la périphérie du sein, mais seulement vers l’avant et les segments supérieurs, d’où la forme caractéristique de tubercule.
  • Une anomalie de l’emplacement du sillon sous-mammaire, trop ascensionné, ce qui provoque également l’anomalie de réduction de la base d’implantation du sein.
  • Une enveloppe cutanée réduite, ce qui nécessite parfois une expansion cutanée par implant.
  • La plaque aréolo-mamelonnaire serait surdimensionnée par rapport à l’ensemble du sein, bombée en pointant vers le bas. Une protrusion aréolaire (aréole saillante) se caractérisant par une hernie du tissu glandulaire à travers l’aréole se présente dans 50% des cas.
  • On observe assez souvent une asymétrie mammaire associée, et ce dans 75% des cas. Les deux seins sont généralement tubéreux, mais l’un des seins peut avoir un grade plus avancé que l’autre.
  • La présence de vergetures importantes peut tout aussi bien être constatée parfois.

Le diagnostic

Le problème des seins tubéreux est observé dès l’adolescence avec une hypotrophie remarquable. Il s’agit d’une déformation morphologique déterminée selon trois stades caractéristiques. Ces stades décrivent les déformations spécifiques à chaque segment des seins. On distingue quatre segments, le segment supérieur, externe et interne, et le segment inférieur, externe et interne.

Pour le premier stade, appelée premier grade, l’aréole est dirigée vers le bas et vise l’intérieur. Le segment inférieur interne est hypertrophié. Le deuxième grade est caractérisé par une absence du segment inférieur et l’aréole est dirigée vers le bas. En ce qui concerne le troisième grade, la base des seins est rétrécie avec une hypertrophie des deux segments inférieur et extérieur. Dans ce cas, le développement mammaire se fait sous forme d’un tube.

Traitement des seins tubéreux

Le traitement des seins tubéreux consiste à corriger en premier temps le volume des seins via une augmentation mammaire visant la correction de l’asymétrie et enfin la correction de l’affaissement mammaire.

En commençant par l’augmentation mammaire, le chirurgien effectue la pause d’implants mammaires selon le volume final désiré. La pose des prothèses mammaires anatomiques, choisies selon le volume à combler, se fait derrière le muscle pectoral pour assurer une meilleure stabilité. Ensuite, une plastie mammaire est effectuée afin de corriger la position des aréoles et de l’emplacement du sillon sous mammaire.

Il y a toujours la possibilité d’effectuer un lipofilling des seins pour remplir les asymétries de forme ou de volume. Ceci est également effectué dans le cas d’une contre-indication pour les autres techniques opératoires.

Les résultats attendus

La chirurgie des seins tubéreux donnent des seins d’une forme naturelle et une correction notable directement après l’intervention. Cependant pour faire des interventions supplémentaire au niveau des seins, il faut attendre une année jusqu’au rétablissement complet.

Opération des seins tubéreux : Les risques

Il s’agit le plus souvent d’une insuffisance de résultat. Même si l’aspect est très amélioré, des défauts peuvent persister ou même apparaître et nous citons à titre d’exemple :

  • Un aspect de double contour au pôle inférieur du sein
  • Une avancée de l’aréole
  • Des aréoles trop larges

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *