Lifting des bras

Lifting bras tunisie : Lifting des bras et cicatrices engendrées

Le lifting des bras est une des techniques de brachioplastie classée parmi les plus courantes et le plus appliquées dans le domaine de la chirurgie esthétique. Ce lifting bras va servir au remodelage des bras afin d’en extraire les amas graisseux persistants.

Lifting bras : Qu’est-ce que c’est

Le lifting des brasse base sur le fait de réparer les imperfections situées sur la partie inférieure du bras. Les personnes de plus de 45 ans sont nombreuses à demander ce type d’opération, car c’est un âge où l’excès cutané au niveau des triceps commence vraiment à apparaître. Cela peut occasionner un vrai malaise, surtout si l’on porte des vêtements à manches courtes. Grâce aux avancées chirurgicales, ce problème peut être résolu rapidement. L’intervention vise à éliminer l’excédent de peau pour la remodeler par la suite. Elle est sans danger et ses résultats, quant à eux, sont garantis à 100 %.

Cependant, faire un lifting des bras n’est pas une décision à prendre à la légère. Il faut remplir certains critères avant de réclamer cette intervention. Le relâchement cutané dû au vieillissement ou à une perte de poids, la surcharge graisseuse ainsi que l’affaissement de la peau sont les principales indications pour ce type d’opération. Les excès de graisse devront, en plus être soumis à une liposuccion pour faciliter le remodelage. Après l’opération, il est recommandé de porter des vêtements compressifs pendant trois semaines. Les cicatrices résiduelles, situées dans les parties antérieures et postérieures, ne sont pas flagrantes et le patient peut remettre sans problème tous ses habits à manche courte.

Lifting bras : Comme se passe l’intervention ?

Le lifting des bras est destiné à affiner les bras et ceci est obtenu via l’association de deux techniques à savoir :

La liposuccion

Cette intervention consiste en l’extraction via des canules la graisse persistante aux régimes alimentaires et aux activités sportives. Le chirurgien réalise l’intervention en commençant par effectuer des incisions sur les zones de stockage de graisse après les avoir délimité pour un placement des orifices au bon endroit. Les incisions réalisées, le chirurgien va via ces orifices introduire de fines canules à bout arrondi pour atteindre la graisse rebelle et va déloger les excès graisseux. Cette étape n’est pas considérée comme étant invasive mais les incisions ne mesurant que quelques millimètres vont certainement laisser des cicatrices et tout le monde se demande si elles seront visibles ou pas.

La remise en tension de la peau

Après le retrait de la lipomérie, le chirurgien va être obligé de sectionner la peau affaissée qui est en excès. La longueur de l’incision dépend donc de la quantité de peau à retirer, mais en général, elle sera placée sur la face interne du bras. Une fois que toute la peau en excès sera retirée, le chirurgien retend la peau et redrape la zone opérée avec la peau résiduelle.

L’association de ces deux techniques, à savoir la liposuccion et la remise en tension de la peau, permet aux patients de retrouver des bras fins et sans bourrelets. Dans de rares cas, la liposuccion n’est pas nécessaire quand le lifting est réalisé sur un patient mince, qui présente une ptôse cutanée au niveau des bras suite au vieillissement ou à une importante perte de poids.

Importance des cicatrices après un lifting des bras

Le lifting des bras ne consiste pas seulement à l’élimination de la graisse, mais en plus à retendre la peau sur la face interne des bras. Puisqu’elle met généralement en scène, deux techniques opératoires, la question sur les futures cicatrices est souvent discutée et remise à la table des pourparlers entre le chirurgien et la patiente. Si les cicatrices relatives à la lipoaspiration sont minimes, celles associées à la remise en tension de la peau sont plus importantes. Leur forme et leur importance varient en fonction des cas.

  • Pour un excès cutané important : L’incision sera horizontale et partira de l’aisselle jusqu’au coude et peut même le dépasser de quelques centimètres. Quant à l’incision verticale, elle aura quelques centimètres de long et va joindre les deux bords de la face interne du bras. Sa place est en milieu de bras. Quant aux cicatrices, elles seront plus longues et moins discrètes même quand elles arrivent à maturité.
  • Pour un excès cutané modéré : Dans ce cas, la cicatrice sera uniquement horizontale et même plus courte. L’incision sera au niveau de la partie haute du bras et de ce fait la cicatrice est dissimulée dans le pli creux de l’aisselle.
  • Pour une cicatrice en T : Dans ce cas le chirurgien va réaliser une incision horizontale et une incision verticale et le point commun de ces deux incisions est qu’elles seront courtes toutes les deux. Ceci va permettre une meilleure correction de l’excès cutané sur la partie supérieure du bras avec des cicatrices discrètes qui vont généralement se situer dans le creux de l’aisselle.

Lifting bras : Emplacement des cicatrices

Pendant la liposuccion, à savoir la première phase d’un lifting des bras, les cicatrices sont minimes et ne mesurent que quelques millimètres. Après une année, elles seront presque invisibles puisqu’elles se fondront dans la peau du patient. Les cicatrices qui résultent de cette liposuccion peuvent même être retirées avec l’excédent cutané sectionné.

Pendant la phase du retrait cutané, l’incision va se situer le long de la face interne du bras au départ de l’aisselle pour s’étendre sur quelques centimètres selon la quantité de peau à retirer. La cicatrice engendrée sera importante et nettement plus marquée pendant les premiers mois qui suivent l’intervention mais après un an, elle arrivera à maturité et sera donc moins visible.

Pour une cicatrice invisible, il y a lieu de recourir à un chirurgien compétent qui placera l’incision dans une position stratégique pour que la cicatrice ne soit pas remarquée même si les bras sont nus. Toutefois sachez que du moment que l’incision est importante, elle sera certainement visible quand vous levez les bras mais absolument pas quand les bras retombent le long du corps. Cette trace de l’intervention de chirurgie esthétique des bras est bien dissimulée même avec le port d’un vêtement qui découvre vos membres supérieurs. Mieux que ça, les autres remarqueront tout simplement une ligne horizontale en levant vos bras mais sans forcément faire le lien avec une chirurgie plastique.

De ce fait, les cicatrices après un lifting des bras ne peuvent en aucun cas être invisibles à 100% mais elles sauront rester discrètes grâce au degré de professionnalisme de votre chirurgien. En effet, c’est lui qui va choisir le bon emplacement ainsi que la bonne longueur tout en vous prodiguant de précieux conseils pour que votre cicatrisation se passe à la perfection.

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *